Vendre une entreprise en temps de crise

Start-up Conseil explique comment attirer des repreneurs

La cession d’une entreprise est une opération complexe qui s’avère être d’autant plus périlleuse en temps de crise. En effet, dans des périodes de contraction de l’activité économique la plupart des acteurs du marché se recroquevillent sur eux-mêmes le temps que la tempête passe. Néanmoins, certains investisseurs profitent de ces périodes tourmentées pour procéder à des acquisitions et ainsi développer ou diversifier leur patrimoine. Ce sont donc vers ces personnes-là qu’il faut vous tourner si vous souhaitez vendre votre entreprise.

 

Comment attirer l’attention des investisseurs ?

Tout d’abord, vous devez présenter votre entreprise sous son meilleur jour, c’est-à-dire régler tous les petits problèmes qui feraient fuir les repreneurs au premier coup d’œil. En effet, des locaux en mauvais état, du matériel hors d’usage ou des contentieux en suspend ne permettent pas aux investisseurs de se projeter sereinement dans l’avenir. On peut comparer la vente d’une entreprise à la vente d’un bien immobilier où pour attirer un maximum d’acquéreurs potentiels et maximiser les chances de réussite de l’opération vous mettez un coup de propre, refaite les peintures et réglez les éventuels problèmes de plomberie ou d’électricité. Ainsi, avant de proposer votre entreprise à la vente, prenez soin d’entretenir vos locaux et votre matériel. De plus, il est crucial de présenter une entreprise en règle aux niveaux juridique, fiscal et comptable. C’est pourquoi vous devez régler l’ensemble des contentieux dont votre entreprise fait éventuellement l’objet sinon aucun investisseur ne se positionnera pour reprendre votre entreprise.

 

Ensuite, vous devez prouver la solidité de votre entreprise afin d’attirer un maximum de repreneurs potentiels et de faire monter le prix de vente en faisant jouer la concurrence entre eux. Pour cela, vous devez prouver la solidité financière de votre entreprise, la solidité de la notoriété de votre entreprise et la solidité des compétences du personnel de votre entreprise. La solidité financière se perçoit au travers de l’analyse des 5 derniers bilans et comptes de résultats, tandis que la solidité de la notoriété se perçoit au travers de l’analyse du comportement des clients actuels (fidélité) et de la capacité de l’entreprise à attirer de nouveaux clients (coût de recrutement) et la solidité du capital humain de l’entreprise se perçoit au travers de la formation et de l’expérience des personnes qui composent le personnel de l’entreprise.

 

Enfin, vous devez offrir des perspectives de développement aux investisseurs. En effet, les repreneurs sont davantage intéressés par le futur de l’entreprise que par son passé. Ainsi, il est fondamental de les aider à se projeter en leur fournissant des données concrètes concernant l’évolution de l’activité dans les années futures et en leur proposant des pistes de développement. L’ensemble des informations chiffrées qui sont avancées doivent être fondées sur des données tangibles et objectives telles qu’une étude de marché menée par un professionnel ou des prévisions réalisées par un organisme indépendant (Insee, Bpi, …). Il est crucial de prouver aux investisseurs que le marché sur lequel évolue l’entreprise est un marché porteur qui saura offrir du rendement dans les années à venir.

 

Pour toute demande de renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Start-up Conseil est à votre service.

le 23 février 2021