Rediger le dossier de vente de son entreprise

Start-up Conseil explique comment rédiger le dossier de vente d'une entreprise

L’anticipation de la vente d'une entreprise est un élément essentiel car cela permet de mettre les choses à plat et de clarifier la situation avant d’entrer en négociation avec des repreneurs potentiels et de devoir agir en urgence face aux interrogations de ceux-ci. Ainsi, rédiger un dossier précis et complet permet de faciliter la vente d’une entreprise en posant noir sur blanc l’ensemble des éléments requis pour une cession réussie. 

 

Rédiger un dossier de cession

Tout d’abord, rédiger le dossier de cession d’une entreprise vise à présenter l’entreprise et l’ensemble de ses parties prenantes. Cette première partie doit présenter le dirigeant et les raisons de la vente (en donnant de bonnes raisons), les actionnaires et la structure actionnariale de l’entreprise (nombre d’actions ou de parts sociales détenues, pourcentage du capital social détenu et droits de votes associés), la structure juridique (SARL, SAS, SA, …) et les partenaires de l’entreprise (banques, assurances, fournisseurs, sous-traitants), les salariés (formations, compétences, …) et l’organisation interne (organigramme), les activités de l’entreprise (cœur de métier et activités annexes en précisant leur proportion en chiffre d’affaires) et leur progression (évolution sur les 5 dernières années et prévisions sur les 5 prochaines années), le modèle économique (comment l’entreprise génère-t-elle de la valeur) et le mix-marketing (politique produits/services, politique prix, politique de distribution et politique de communication).

 

Ensuite, rédiger le dossier de vente vise à analyser le marché sur lequel évolue l’entreprise, c’est-à-dire les clients et les concurrents directs et indirects présents sur la zone de chalandise ainsi que l’environnement. Cette deuxième partie doit présenter la taille du marché visé par l’entreprise (en volume et en chiffre d’affaires) et son évolution (progression, déclin, stagnation), les clients actuels et potentiels (particuliers, professionnels, collectivités, …) et leur comportement (fréquence d’achat, volume d’achat), les concurrents directs et indirects et leurs stratégies (commerciale, de distribution, ou de communication), l’environnement dans lequel évolue l’entreprise (environnement politique, environnement économique, environnement sociologique, environnement technologique, environnement écologique, environnement législatif) et son évolution.

 

Enfin, rédiger le dossier de vente vise à présenter les principales données financières de l’entreprise, c’est-à-dire, le chiffre d’affaires, la marge commerciale, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation, le résultat courant avant impôt, le résultat net, la capacité d’autofinancement, les emprunts en cours, les dettes fournisseurs, la valeur nette des immobilisations, la valeur moyenne des stocks, la valeur moyenne des créances clients et la valeur moyenne de la trésorerie. En plus des données passées, il est important de présenter des prévisions concernant l’évolution de l’activité sur les 5 prochaines années d’exploitation. Ces projections doivent être fondées sur des données tangibles et objectives telles que des statistiques nationales ou une étude de marché. Cela s’explique par le besoin des repreneurs de se projeter dans le futur. De plus, ces prévisions sont nécessaires dans le calcul de la valeur de l’entreprise si vous optez pour la méthode des flux actualisés. 

 

N’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Start-up Conseil vous accompagne dans la cession de votre entreprise.

le 3 février 2021