Pourquoi procéder à une levée de fonds ?

Voici le principal avantage à faire une levée de fonds. Start-up Conseil vous explique comment et pourquoi faire une levée de fonds pour votre entreprise.

Une levée de fonds est une opération financière qui consiste à intégrer un ou plusieurs nouveaux investisseurs au capital social de votre entreprise en émettant de nouvelles actions que vous vendez en échange d’un apport de fonds. Les investisseurs sont alors actionnaires de votre entreprise proportionnellement au pourcentage du capital social qu’ils détiennent.

 

Lever des fonds signifie céder une partie du capital social et des droits qui vont avec, ainsi, il est important que l’apport de fonds compense cette perte en conduisant la croissance de l’entreprise à un niveau qui n’aurait pas pu être atteint sans l’injection d’argent frais. La levée de fonds ne doit être envisagée qu’en cas de réel besoin de financement, nécessaire soit au développement, soit à la survie de l’entreprise.  

Selon le degré de développement de votre société, il existe différents types de levée de fonds :

  • Le capital amorçage : cela représente la première levée de fonds de l’entreprise et a pour but de financer le lancement du projet
  • Le capital développement : cela représente la deuxième levée de fonds de l’entreprise et a pour but de financer la croissance de l’entreprise

Le principal avantage de la levée de fonds réside dans le fait que l’entrepreneur n’a aucune dette financière envers les investisseurs et ne doit en aucun cas rembourser le capital investi. De plus, la décision d’investissement se fonde uniquement sur le potentiel de développement perçu par les investisseurs et ne requière aucune garantie personnelle de la part de l’entrepreneur. Ensuite, l’apport de fonds propres permet de solidifier la structure bilancielle de l’entreprise ce qui, par la suite, vous permettra d’obtenir plus facilement la confiance des banques pour vous financer par endettement. Enfin, la levée de fonds permet aussi à l’entrepreneur d’accéder aux conseils, aux compétences et au carnet d’adresse des investisseurs, atout qui peut parfois s’avérer encore plus utile que les fonds propres apportés.

Mais avant de lever des fonds il faut déjà valoriser votre entreprise et vos besoins en financement afin de lever le moins de fonds possible pour conserver un maximum de pouvoirs. Ensuite, il vous faudra trouver des investisseurs et ce n’est pas une mince affaire, le plus simple étant de passer par un intermédiaire possédant un large réseau au sein du monde des investisseurs qui vous présentera plus facilement et surtout plus rapidement des investisseurs. Enfin, il vous faudra convaincre les investisseurs du potentiel de votre projet en vous appuyant notamment sur un business plan sans faille. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez là encore vous faire aider par un professionnel du secteur.

 

Levée de fonds

Une fois l’attention des investisseurs attirée, le processus de levée de fonds est extrêmement codifié. En voici les différentes étapes :

1_ Le due diligence

Cela constitue le moment où les investisseurs potentiels vont étudier le projet plus en détail en évaluant les compétences de l’équipe dirigeante, la crédibilité des données financières fournies dans le business plan et surtout le potentiel de développement de l’entreprise.

 

2_ Rédaction des contrats de confidentialité

L’objectif est de garantir que toutes les informations transmises resteront confidentielles tout au long de la phase de négociation. Cette obligation est valable tant pour les investisseurs que pour les porteurs du projet.

 

3_ Rédaction de la lettre d’intention

Ce document a pour but de poser sur le papier les résultats de la négociation tant sur le plan financier que sur le plan juridique.

 

4_ Convocation d’un Assemblé Générale Extraordinaire (AGE)

Cette réunion a pour objectif d’acter l’augmentation de capital en signant les documents requis. Il est important de respecter les règles du quorum (1/4 des parts sociales s'il s'agit de la première réunion ou bien 1/5ème des parts sociales s'il s'agit d'une seconde discussion sur le même sujet) et de majorité (2/3 des voix ou 2/3 des parts sociales représentées).

 

5_ Rédaction des bulletins de souscription d’actions aux investisseurs

Ces documents indiquent la somme que les investisseurs souhaitent apporter. Ces fonds sont ensuite déposés sur le compte bancaire de l’entreprise.

 

6_ Obtention du certificat du dépositaire

Une fois les bulletins de souscriptions fournis et les virements réalisés, la banque fournit à l’entreprise un certificat garantissant la réalisation de la souscription.

 

7_ Rédaction d’un procès-verbal

Le dirigeant de l’entreprise doit rédiger un procès-verbal actant l’augmentation de capital dans les statuts.

 

8_ Enregistrement au greffe du tribunal de commerce

Le dirigeant de l’entreprise (ou ses conseillers) doit faire enregistrer les statuts modifiés et le formulaire M2 au greffe du tribunal de commerce.

 

9_ Publication dans un journal d’annonces légales

Le dirigeant de l’entreprise (ou ses conseillers) doit faire paraître l’augmentation de capital dans un journal d’annonces légales.

 

Une levée de fonds est une étape importante dans la vie d’une entreprise et requiert en général entre 6 et 9 mois. Le processus est long et rigoureux ce qui nécessite d’être bien entouré pour que la levée de fonds soit un succès.

le 26 mai 2020