Levée de fonds : qui sont les investisseurs ?

Start-up Conseil présente les principaux investisseurs dans les levées de fonds

Le ciblage des investisseurs est une étape cruciale dans le processus de levée de fonds. En effet, la réussite d’une levée de fonds passe par la sélection d’investisseurs qui pourront apporter une plus-value à l’entreprise.

 

 Cette décision repose sur 3 piliers :

  1. Le secteur d’activité : si certains investisseurs investissent dans tous les secteurs, la majorité se spécialise dans des domaines spécifiques (numérique, médical, …)
  2. Le stade d’avancement du projet : tous les investisseurs n’interviennent pas au même moment dans le cycle de vie de l’entreprise (phase d’amorçage, phase de développement, …)
  3. Le montant de la levée de fonds : les acteurs du marché ont des moyens d’actions différents et ciblent des projets plus ou moins ambitieux en fonction de ceux-ci

 

Les acteurs du marché de la levée de fonds 

Les business angels

Un business angel est un dirigeant d’entreprise à la retraite ou un entrepreneur qui décide d’apporter ses fonds, ses compétences et son carnet d’adresse à une entreprise en échange d’une partie du capital. Les business angels investissent entre 100 000 € et 1 000 000 € afin de permettre aux entreprises de financer leur transition entre la phase de création et la phase de développement

 

Les fonds d’amorçage

Les fonds d’amorçage interviennent en amont des fonds de capital-risque en investissant en moyenne entre 1 et 5 millions d’euros. Ils sont spécialisés dans le financement du lancement de l’activité en apportant leur soutient depuis la phase de création jusqu’à la phase de démarrage. Ces fonds sont parfois jumelés avec des incubateurs ou des grandes écoles afin d’aider leurs membres à créer leur entreprise. 

 

Les fonds de capital-risque

Les fonds de capital-risque interviennent après les fonds d’amorçage et sont spécialisés dans le financement de la transition entre la phase de recherche et développement et la phase de commercialisation. Ils investissent entre 5 et 50 millions d’euros et misent sur le fort développement des ventes de l’entreprise pour réaliser une plus-value.

 

Les fonds de développement

Les fonds de développement sont spécialisés dans le financement du développement commercial ou international d’entreprises déjà installées sur leur marché national. Ils investissent entre 5 et 20 millions d’euros dans des entreprises  à fort potentiel de développement.

 

Les fonds d’entreprises (corporate venture capital)

Les fonds d’entreprises sont des fonds appartenant à des grandes entreprises, généralement cotées en bourses, qui investissent dans des entreprises intervenant dans le même secteur d’activité qu’elles et pouvant apporter une plus-value en termes de technologie, d’innovation ou de synergies.

 

Les fonds d’investissement publics.

En France, la Banque Publique d’Investissement (Bpifrance) gère des fonds d’investissement qui sont spécialisés dans le financement des start-up, des PME (Petites et Moyennes Entreprises), des ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) et des grandes entreprises. L’objectif de la Banque Publique d’Investissement est de financer l’innovation en France afin de conserver le savoir-faire sur le territoire national et de créer de l’emploi. Il est important de noter que les fonds de la Banque Publique d'Investissement  ne sont pas dirigés uniquement vers des projets technologiques mais aussi vers des projets industriels ou agricoles. En plus de financer les entreprises en direct, Bpifrance s’associe également avec des fonds d’investissement privés pour accompagner les entreprises dans leur développement.

 

Si vous envisagez de lever des fonds, n’hésitez pas à nous contacter, Start-up Conseil est à votre service

le 8 juillet 2020