Les liens entre les PME et les fonds d'investissement se renforcent

Start-up Conseil explique pourquoi les PME peuvent lever des fonds

Avant la crise sanitaire de la Covid-19 les investisseurs tels que les fonds de capital-risque ou les fonds de développement focalisaient leur attention sur les start-up innovantes. Mais depuis quelques mois la situation est en train d’évoluer avec d’un côté des start-up qui sont moins gourmande en capital et de l’autre côté des PME qui ont des besoins en capitaux pour se relancer. Ainsi, les levées de fonds se multiplient et les liens entre les PME et les fonds d’investissements se renforcent de jour en jour. Cette tendance s’explique également par le fait que les PME ont des atouts que les jeunes start-up n’ont pas, comme un modèle économique éprouvé, des produits et des services installés sur le marché, une clientèle fidélisée ou une notoriété développée. Dans une période où les établissements de crédits se montrent frileux, lever des fonds s’avère être une véritable alternative pour financer le développement de votre entreprise.

 

Pourquoi lever des fonds ?

Une levée de fonds est une opération financière qui consiste à procéder à une augmentation de capital en créant de nouvelles actions qui sont vendues à de nouveaux investisseurs en échange d’un montant équivalent à la valeur de l’entreprise multiplié par la proportion du capital détenu par chacun des nouveaux actionnaires après l’émission des nouvelles actions. Une levée de fonds permet à l’entreprise d’accéder à des capitaux sans avoir de dette à rembourser ni de garanties personnelles à fournir contrairement à un financement par dette auprès d’un établissement de crédit. Les capitaux levés permettent alors de financer le développement de l’entreprise (recrutement, investissement dans l’outil de production, développement international), de relancer l’activité en temps de crise (communication, marketing) ou bien solutionner des problèmes de trésoreries (remboursement de dettes, règlement des fournisseurs ou des sous-traitants).

Un autre atout non négligeable d’une levée de fonds est l’accès à de nouvelles idées, à de nouvelles expertises et à de nouveaux partenaires grâce à l’intégration de nouveaux actionnaires au capital de l’entreprise. En effet, la majorité des investisseurs dans les PME sont spécialisés dans un secteur d’activité précis et possèdent des compétences et un savoir-faire spécifiques ainsi qu’un réseau professionnel et personnel très développé au sein de ce secteur. Ce dernier point est un atout souvent bien plus important que l’apport en capital car les investisseurs pourront présenter au dirigeant de l’entreprise des partenaires ou des personnalités influentes auxquelles il n’aurait pas pu avoir accès et qui pourront lui permettre d’accéder à de nouveaux marchés et à de nouveaux clients et donc d’accélérer le développement de son entreprise.

Néanmoins, une levée de fonds entraîne de nouvelles responsabilités et du travail en plus pour le dirigeant de l’entreprise qui doit communiquer régulièrement avec les nouveaux investisseurs et leur transmettre les chiffres clés concernant l’activité de l’entreprise tels que les soldes intermédiaires de gestion, l’état de la trésorerie, le recrutement ou l’évolution du marché et les prévisions financières. Cette mission d’information est appelée le reporting et permet aux investisseurs de garder le contact et d’analyser les performances de l’entreprise. Les conditions d’execution du reporting sont fixées dans le pacte d’actionnaires liant l’ensemble des parties prenantes. La réussite du partenariat entre les dirigeants et les actionnaires de l’entreprise repose sur le respect de ces règles et sur la transparence de la communication entre les parties.

 

Pour toute demande de renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Start-up Conseil vous accompagne dans votre levée de fonds.

le 6 janvier 2021