Investisseurs - levée de fonds

Start-up Conseil explique qui sont les acteurs des levées de fonds

S’adresser à la bonne catégorie d’investisseurs est un facteur clé de réussite dans une levée de fonds. En effet, les investisseurs n’investissent pas dans tous les types de projets.

 

Les investisseurs se différencient selon trois critères principaux :

  1. Le secteur d’activité : les investisseurs sont pour la plupart spécialisés dans un secteur d’activité dont ils possèdent une expertise particulière (nouvelles technologies, santé, …)
  2. Le stade d’avancement du projet : au sein d’un même secteur d’activité, les investisseurs se spécialisent également dans le financement d’entreprises étant dans une certaine phase de leur cycle de développement (phase d’amorçage, phase de développement, …)
  3. Le montant de la levée de fonds : au sein d’un même secteur et d’un même cycle de développement tous les investisseurs n’ont pas les mêmes moyens et investissent dans des projets de tailles différentes selon leur capacité d’investissement.

 

Les catégories d’investisseurs

Les business angels

Les business angels sont des entrepeneurs ou des dirigeants d’entreprises (en activité ou à la retraite) qui décident d’accompagner des jeunes entreprises dans leur développement en partageant leur expérience, leur carnet d’adresses et leur savoir-faire en plus d’un apport en capital. Les business angels investissent entre 100 000 € et 1 000 000 € afin de permettre aux entreprises de financer leur transition entre la phase de création et la phase de développement. 

 

Les fonds d’amorçage

Les fonds d’amorçage sont, comme leur nom l’indique, spécialisés dans le financement de la phase initiale du projet, parfois même avant la création de l’entreprise. Ces fonds travaillent souvent en collaboration avec les incubateurs et les grandes écoles afin d’aider leurs membres à créer leur entreprise. Ils investissent en moyenne entre 1 et 5 millions d’euros.

 

Les fonds de capital-risque

Les fonds de capital-risque prennent la suite des business angels et des fonds d’amorçage. Ils ont pour mission de financer la phase d’accélération de la commercialisation des produits ou des services proposés par l’entreprise. Les fonds de capital-risque investissent entre 5 et 50 millions d’euros et misent sur le fort développement des ventes de l’entreprise pour réaliser une plus-value à la revente de leurs participations.

 

Les fonds de développement

Les fonds de développement ont pour mission de financer la croissance externe (rachats de concurrents, de fournisseurs ou de sous-traitants) et l’internationalisation d’entreprises qui occupent une place forte sur leur marché national. Ils investissent entre 5et 20 millions d’euros dans des entreprises à fort potentiel de croissance capables d’adapter leur modèle en réponse à une forte augmentation de la demande (production, distribution, …).

 

Les fonds d’entreprise (corporate venture)

Les fonds d’entreprise sont des véhicules d’investissements qui permettent à des grands groupes d’investir dans des entreprises innovantes avec lesquelles ils pourront mettre en place des synergies et ainsi obtenir une plus-value technologique ou organisationnelle.

 

Les fonds d’investissement publics.

En France les fonds d’investissements publics sont gérés par la Bpi (Banque publique d’investissement) et ont pour mission de financer les entreprises de toutes tailles afin de conserver l’innovation et le savoir-faire en France et de créer de l’emploi sur le territoire national. Les fonds d’investissements publics n’investissent pas uniquement dans des start-up technologiques mais également dans les secteurs industriels et agricoles. 

 

Si vous envisagez de lever des fonds, n’hésitez pas à nous contacter, Start-up Conseil est à votre service

le 14 juin 2021