Concrétiser son projet entrepreneurial

Startup Conseil explique les étapes à respecter pour créer une entreprise

De plus en plus de français souhaitent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. En effet, être son propre patron est un rêve pour beaucoup de salariés ou d’étudiants mais la création d’une entreprise est une étape importante dans une vie qui se doit d’être conduite avec méthodologie et sans précipitation. Afin de concrétiser votre projet, voici les quelques étapes à respecter.

 

Les étapes de la création d’une entreprise

Tout d’abord, vous devez vous assurer de la faisabilité de votre projet avant de vous lancer. Pour cela, il est nécessaire de faire correspondre à votre offre une demande de la part des consommateurs. Ainsi, il est important d’analyser le marché sur lequel vous compter vous lancer et d’étudier l’ensemble des dimensions qui le compose, c’est-à-dire l’offre, la demande et l’environnement. L’offre se compose des concurrents directs et indirects présents sur la zone de chalandise. L’étude comporte l’analyse de leur stratégie (communication, distribution, …), de leur positionnement (prix, qualité, …) et de leur poids sur le marché (en volume et en chiffre d’affaires). La demande se compose des clients potentiels présents sur la zone de chalandise. L’étude comporte l’analyse de leur nombre, de leur typologie (particuliers, entreprises privées, entreprises publiques, …) et de leurs habitudes de consommation (fréquence d’achat, volume d’achat, critères sur lesquels se fonde leur décision d’achat). L’environnement représente l’ensemble des facteurs externes qui impactent ou qui impacteront l’activité favorablement ou défavorablement (décisions politiques, contexte économique, évolution technologique, changements sociologiques, réglementation écologique, cadre législatif, …). Cette première partie a pour objectif de comprendre quelles sont les opportunités et les menaces qui pourront se présenter et d’identifier les ressources et les actions qui devront être déployées pour se faire une place sur le marché. 

 

Ensuite, vous devez vous assurer que vous avez les moyens de vos ambitions. Pour cela, il est nécessaire de construire un prévisionnel financier afin de prendre en compte l’ensemble des coûts liés à la création et au développement de l’entreprise et de les faire correspondre aux ressources dont vous disposez (fonds propres et dettes). L’objectif de cette partie est d’évaluer le besoin initial en capital de manière à pouvoir absorber les charges de l’entreprise (loyer, salaires, stock, R&D, créances clients, …) le temps que le niveau d’activité soit suffisant pour couvrir la totalité des dépenses. Il est important de fonder ces prévisions financières sur des données objectives car sous-estimer le besoin initial en capital peut conduire à un manque de trésorerie et à l’arrêt de l’activité. Pour ne pas en arriver là, il est conseillé de surestimer le besoin initial en capital afin d’éviter toute mauvaise surprise et d’avoir suffisamment de trésorerie pour encaisser des débuts souvent plus compliqués que prévu.

 

Enfin, vient l’heure de lancer la création de votre entreprise. Pour cela, prenez soin de bien étudier les différentes formes juridiques existantes en analysant les spécificités de chacune et choisissez celle qui vous correspond le mieux. Pour créer une entreprise, il faut rédiger les statuts et les transmettre à votre banque accompagnés du montant du capital social qui sera bloqué sur un compte de capital jusqu’à l’immatriculation de la société. La banque vous remet alors une attestation de dépôt de capital que vous allez transmettre au greffe du tribunal de commerce accompagné des statuts et des quelques documents administratifs qui composent le dossier de création. Une fois votre dossier jugé complet par l’administration, votre entreprise est immatriculée sous une dizaine de jours en général et vous obtenez un numéro SIREN qui sera le passeport de votre société. Ne reste alors plus qu’à publier un avis de constitution dans un journal d’annonce légale et à ouvrir un compte de fonctionnement dans votre banque pour y transférer le capital social afin commencer à exercer votre activité.

 

Pour toute demande de renseignements complémentaires n’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Start-up Conseil vous accompagne dans la création de votre entreprise en France et à Monaco.

le 2 mars 2021