Comment procéder pour créer une entreprise ?

Création d'entreprise avec levée de fonds | Startup Conseil

Le prérequis à la création d’une entreprise est d’avoir une idée précise en tête, soit en créant un nouveau concept, soit en reprenant un concept déjà existant. Créer son entreprise représente un changement de vie et implique de nombreux sacrifices tant sur le plan financier que sur le plan personnel d’où l’importance de prendre en compte toutes les dimensions du projet avant de se lancer tête baissée.

 

La première étape consiste à évaluer le degré de faisabilité de votre projet. Pour cela, il faut rédiger le business plan de votre entreprise (voir l’article « Comment rédiger un business plan ? »). Cette étape a pour objectif de clarifier le concept sous toutes ses formes. En effet, il vous faudra expliciter le modèle économique, estimer l’ensemble des ressources financières nécessaires au démarrage de l’entreprise, étudier la concurrence, établir votre positionnement sur le marché, fixer le prix de vos produits ou de vos services, cibler une clientèle et réfléchir à comment faire connaître l’entreprise auprès de celle-ci.

 

La deuxième étape consiste à confronter la genèse du projet à votre situation personnelle. Créer son entreprise signifie quitter son emploi et les revenus qui vont avec ce qui peut avoir un impact sur votre vie familiale sans compter que vous aller probablement travailler plus et vivre avec un stress plus important notamment durant les premiers d’activité. Ainsi, il vous faut être sûre de votre fait avant de vous lancer car ce n’est pas seulement votre quotidien qui va être bouleversé par la création de votre entreprise mais aussi celui de toute votre famille.

 

La troisième étape consiste à rassembler les fonds nécessaires au lancement de l’entreprise. Le montant du besoin en capital découle du prévisionnel financier que vous avez réalisé dans votre business plan. Les fonds propres rassemblent l’ensemble des capitaux investis par vous-même, par votre famille, par vos amis ou encore par un ou plusieurs investisseurs. Vous pouvez également obtenir des aides à la création d’entreprise telles qu’une exonération temporaire des charges sociales, un prêt à taux zéro ou encore un maintien du versement des allocations chômage pendant une certaine période. Il existe une multitude d’aides fournies en fonction du type de projet porté d’où le besoin de se renseigner auprès de la chambre de commerce afin d’identifier les aides auxquelles votre entreprise est éligible.

 

La quatrième étape consiste à se pencher sur la partie juridique de la création d’une entreprise. Vous devez alors sélectionner la forme juridique (SAS, SARL, SA, entreprise individuelle), la dénomination sociale, le nom commercial, l’objet social, le statut social du dirigeant et la structure actionnariale de l’entreprise. Il est important de vérifier la disponibilité de la dénomination sociale auprès de l’INPI et la disponibilité du nom de domaine lié au nom commercial auprès de l’AFNIC.

 

La cinquième étape consiste à rédiger les statuts de l’entreprise en prenant soin d’inclure toutes les mentions requises par la loi et en y ajoutant les mentions propres à l’entreprise. La rédaction des statuts représente une phase cruciale de la création d’une entreprise et requière la plus grande attention d’où l’importance d’être accompagné par un professionnel.

 

La sixième étape consiste à déposer le capital de l’entreprise à la banque. Pour cela, il vous faut fournir le projet de statuts ainsi qu’une pièce d’identité et un justificatif de domicile pour chacun des actionnaires. Une fois le capital bloqué sur un compte de capital, la banque vous fournira une attestation de dépôt du capital.

 

La septième étape consiste à déposer le dossier de création d’entreprise au Centre des Formalités des Entreprises (CFE). Ce dossier est composé des statuts définitifs signés par tous les actionnaires, l’attestation de dépôt du capital ainsi que du formulaire M0 demandant l’immatriculation de la société. Dans les quinze jours suivants le dépôt du dossier, il vous faudra remplir la déclaration des bénéficiaires effectifs. Si votre dossier est complet alors l’entreprise sera immatriculée sous une dizaine de jours et vous recevrez alors votre numéro SIREN qui est en quelque sorte la carte d’identité de votre entreprise.

 

La huitième et dernière étape consiste à faire paraître un avis de constitution de société dans un journal d’annonces légales. Après ça, vous pouvez démarrer votre activité.

 

La création d’une entreprise est un processus long et rigoureux qui nécessite la prise de décisions déjà curiales. Il est important d’être bien conseillé afin d’éviter d’avoir des problèmes par la suite.

 

le 28 mai 2020