Comment construire votre prévisionnel financier ?

Startup Conseil vous accopagne dans la recherche de levée de fonds de roulement pour votre entreprise. Startup conseil prévisionnel financier

Le prévisionnel financier a pour intérêt poser sur le papier l’ensemble des recettes et des coûts générés par l’exploitation de votre entreprise. Cette étape permet donc de juger de la viabilité de votre projet en vérifiant que la structure financière de votre entreprise soit en adéquation avec vos objectifs. Le prévisionnel financier est un outil indispensable si vous souhaitez faire appel à des investisseurs car il permet d’apporter des éléments chiffrés et donc des arguments solides pour les convaincre.

Le prévisionnel financier se décompose en 7 parties :
 

1_ Tableau des investissements

Le tableau des investissements regroupe l’ensemble des investissements en matériel réalisés par votre entreprise en précisant la date d’achat, le prix d’achat, la durée d’amortissement comptable ainsi que le montant annuel de la dotation aux amortissements et aux dotations (DAP).

La durée d’amortissement comptable est la durée de vie théorique du bien fournie par l’administration fiscale (consulter le Plan Comptable Général).

La dotation aux amortissements et aux provisions (DAP) est la charge qui retranscrit la perte de valeur irréversible des immobilisations principalement en raison de l’usure du temps.

 

2_ Besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement confronte l’ensemble des emplois et des ressources générés par l’activité afin de déterminer l’apport en capital minimum nécessaire au fonctionnement de l’entreprise. Les emplois regroupent le stock de matières premières (HT), le stock de produits en cours de fabrication (HT), le stock de produits finis (HT), les travaux en cours (HT) et les créances clients (TTC). Les ressources regroupent les dettes fournisseurs (TTC) et les acomptes clients (TTC). Pour obtenir le besoin en fonds de roulement il faut soustraire le total des ressources au total des emplois.

 

3_ Plan de financement initial

Le plan de financement initial confronte le besoin en capital pour lancer l’acticité avec les ressources financières disponibles. Le besoin en capital regroupe l’ensemble des acquisitions HT (bien immobilier, bail commercial, matériel, machines, …) et le besoin en fonds de roulement. Les ressources financières regroupent le capital social, les comptes courants d’associés, les primes ou subventions d’équipement et les emprunts à moyen ou long terme.

 

4_ Plan de trésorerie sur 12 mois

Le plan de trésorerie confronte les encaissements et les décaissements mensuels afin de connaître la trésorerie disponible à la fin de chaque mois. Les encaissements regroupent les encaissements d’exploitation (ventes TTC) et les encaissements hors exploitations (augmentation de capital, apport en compte courant d’associé, emprunt). Les décaissements regroupent les décaissements d’exploitation (achats de fournitures et de matières premières TTC, charges de personnel, impôts et taxes, charges financières) et les décaissements hors exploitation (remboursement des emprunts, achat d’immobilisations). Pour obtenir le solde de fin de mois il faut additionner au solde de début du mois la différence entre les encaissements et les décaissements.


 

Prévisionnel financier


5_ Seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité représente le chiffre d’affaires minimum que doit réaliser l’entreprise pour être en mesure de couvrir l’ensemble de ses charges. Pour cela il faut calculer la marge sur coûts variable en soustrayant les charges variables au chiffre d’affaires. Ensuite, il faut calculer le taux de marge sur coûts variable en divisant la marge sur coûts variables par le chiffre d’affaires. Enfin, il faut diviser les charges fixes par le taux de marges sur coûts variables pour obtenir le seuil de rentabilité.

 

6_ Plan de financement à 3 ans

Le plan de financement confronte l’ensemble des besoins financiers exigés par l’exploitation de l’entreprise à l’ensemble des ressources financières disponibles. Les besoins financiers regroupent les investissement HT (bien immobilier, bail commercial, besoin en fonds de roulement, machines, matériel), les remboursements d’emprunts et les dividendes. Les ressources financières regroupent le capital social, les comptes courants d’associés, les primes ou subventions d’équipement et les emprunts à moyen et long terme.

 

7_ Compte de résultat prévisionnel sur 3 ans

La première étape consiste à calculer les produits d’exploitation en additionnant les ventes de marchandises, la production vendue, la production stockée et les subventions d’exploitation.

La deuxième étape consiste à calculer la valeur ajoutée en soustrayant aux produits d’exploitation les achats, la variation des stocks et les charges externes.

La troisième étape consiste à calculer l’excédent brut d’exploitation en soustrayant à la valeur ajoutée les charges de personnel, les charges sociales et les impôts et les taxes.

La quatrième étape consiste à calculer le résultat d’exploitation en soustrayant à l’excédent brut d’exploitation les dotations aux amortissements, provisions et autres charges.

La cinquième étape consiste à calculer le résultat net avant impôt en soustrayant au résultat d’exploitation la différence entre les produits financiers et les charges financières.

La sixième étape consiste à calculer le résultat net après impôt en soustrayant au résultat net avant impôt les dividendes et l’impôt sur les bénéfices.

 

le 14 juin 2020